Partagez | 
 

 ICP Open Road to Violence

Aller en bas 
AuteurMessage
MC
The Immortal
avatar

Messages : 1696
Date d'inscription : 30/07/2013
Age : 25

MessageSujet: ICP Open Road to Violence   Dim 13 Jan - 23:57




ICP OPEN ROAD TO VIOLENCE
Saturday week 4 of June 2019
From the Edogawa Boat Race Place in Tokyo
In front of 9,510 people


Le show commence à peine que pour la première fois depuis ses débuts l'ICP voit son CEO Yoshizaku Tanaka entrer dans le ring. Le patron remercie les gens d'être venu depuis les touts débuts de la fédération dans des salles assez grandes pour permettre à la fédération d'avoir des comptes positifs et donc de pouvoir continuer son expansion et d'avoir toujours plus pour offrir le meilleur aux fans, Tanaka dit que pour lui créer une fédération de lutte était tout simplement un rêve d'enfant devenu réalité grâce à des personnes incroyables qu'elles travaillent pour lui ou qu'elles payent pour voir ses shows. Yoshiaku dit qu'il sait très bien que les derniers shows n'ont pas forcément été parfait, mais ce dernier à une équipe très jeune et que les erreurs font parties du business que c'est en trébuchant que l'on se relève plus fort et plus conquérant ! Le CEO conclue en disant qu'il fait tout pour écouter ses fans et s'améliorer en tant que président de l'Ichiban Classic Puroresu et que les gens verront qu'au bout du compte ils seront entendus et qu'ils seront surtout au cœur même de la réussite de l'ICP. Il fini par remercier les quasi dix mille personnes présentent ce soir avant de laisser place au show en lui même. 49

MATCH 1 – DAICHI HASHIMOTO (w/Act Yasukawa) VS UHAA NATION
In a bout that had decent wrestling but little heat, Uhaa Nation defeated Daichi Hashimoto in 9:51 by pinfall with a Standing Shooting Star Press. 67
Le match se voulait physique et ce fut le cas. Hashimoto veut se montrer et prouver qu'il est bien l'un des meilleurs dans le ring ici à l'ICP, Nation lui veut relancer son momentum et tenter de se montrer digne des standards de la fédération. Le début de match est assez calme et voit les deux se jauger pendant quelques instants. Daichi prend un léger avantage après un duel de shoulder block remporté par le Nippon qui va surtout tenter de laisser son adversaire au sol l'empêchant d'utiliser ses mouvements aériens. Le match est assez court et voit Uhaa se reprendre doucement en contrant un Hashimoto mis en confiance par Act Yasukawa avec un running corner clothesline contré par un enzuiguirri suivi d'un top rope standing dropkick plus qu'impressionnant. Uhaa poursuit avec une série de chop qui fait rapidement rougir le torse d'un Daichi qui ne comprend pas vraiment comment il à pu laisser passer le match et fini même par le perdre après un exceptionnel Standing SSP.

MATCH 2 – WINNER TO FACE MATT SYDAL AT MIDSUMMER MASSACRE – HANA KIMURA (w/Act Yasukawa) VS KEISUKE OKUDA
In a bout that had decent wrestling but little heat, Keisuke Okuda defeated Hana Kimura in 8:10 by submission with a Cross Armbreaker. 48
Les deux se sont écharpés tout au long du mois et ont enfin l'occasion de pouvoir s'affronter. Hana est agressive en début de match toujours sous les ordres d'Act alors que Keisuke préfère laisser passer l'orage. Hana est cependant jeune et commet des erreurs en essayant de conclure trop vite ce match laissant à Okuda le temps de récupérer et de pouvoir placer ses strikes et toutes une panoplies de mouvement venant du MMA montrant que l’entraînement de Keisuke porte ses fruits. Hana aura encore quelques offensives, mais c'est bien Keisuke Okuda qui l'emportera.

MATCH 3 – AUSTIN CREED VS RUSH © (w/Rosita)
In a bout that had decent wrestling but didn't have much heat, Austin Creed defeated Rush in 13:14 by pinfall with a TKO. 65
Deuxième lutteur des NAD à essayer de regagner du momentum ici contre Rush qui se retrouve rarement aussi bas dans la carte. Les deux se jaugent en début de match comme dans beaucoup de match avant que Rosita n'essaye d'intervenir très tôt. Daichi Murayama n'a pas envie de voir le match spoilé par la manageuse des Los Ingobernables de Mexico et lui demande tout simplement de dégager de là ! Le match sera donc uniquement entre les deux hommes dans le ring et la non présence de Rosita n'empêche pas Rush de prendre les devants avec une série de kicks suivi d'un dropkick en plein dans les gencives d'Austin. Creed résiste tant bien que mal aux assauts de Rush qui se montre très stiff et tente de vite se débarrasser de son adversaire, cependant à confondre vitesse et précipitation Austin parvient petit à petit à revenir dans le match premièrement en contrant une tentative de souplesse en DDT qui plante la tête du Mexicain dans le ring, ceci marque le tournant du match avec un Austin remonté à bloc qui enchaine des mouvements comme le speening heel kick , le superkick et se permet même une running jumping clothesline avant de monter sur le top turnbuckle pour une descente du genou. La fin du match voit les deux avoir autant d'offensives, mais Austin parviendra à l'emporté au final.

MATCH 4 – THE RENEGADES (Io Shirai & Kairi Hojo) VS SENDAI GIRLS (Chihiro Hashimoto © & DASH Chisako)
In a bout that had good wrestling and a decent reaction from the crowd, Io Shirai and Kairi Hojo defeated Chihiro Hashimoto and DASH Chisako in 11:34 when Io Shirai defeated Chihiro Hashimoto by pinfall with a German Suplex Hold. 62
Ce match n'aura donc pas eu de stipulation, mais les quatre femmes auront montré qu'elles peuvent rivaliser avec les hommes en offrant un très bon spectacle. Kairi et DASH ont commencés avec de l'action très stiff et très brutales entre coups de poings fermés, kick dans le visage et chop claquant à travers tout le Japon. Io et Chihiro elles ont offert un spectacle plus technique même si la Strong Openweight champion à pu opposer sa force à la vitesse d'exécution d'Io. Les SENDAI Girls semblent d'ailleurs avoir pris l'avantage en enchaînant les tags alors qu'Io pousse Kairi à se défendre pour la laisser revenir dans le ring, la foule à clairement choisis de soutenir les Renegades ce qui énerve passablement DASH qui se fait un malin plaisir de faire saigner Kairi en lui éclatant le visage contre un turnbuckle mis à nu quelques instants plus tôt. Chisako prend cependant trop la confiance et tente un Hormone Splash contré par Kairi qui à levé les genoux au meilleur moment. Les deux sont au centre du ring et la foule se fait plus bruyante que jamais pour les pousser à faire le tag. Chose faite des deux cotés et Io semble plus fraîche que Chihiro ce qui lui permet de porter plusieurs Back suplex à la Strong Openweight champ qui tentera tant bien que mal d'essayer de stopper Shirai en vain.

Malgré la fatigue, le sang et l'envie de s’entre-tuer, les quatre femme se font encore face alors que le match est terminé.La sécurité de l'ICP ne prends aucun risque et intervient immédiatement pour séparer tout le monde, les Renegades l'ont emportés et Io montre bien à Chihiro qu'elle va venir pour son titre d'ici peu. Kairi et DASH sont toujours aussi virulente l'une envers l'autre et il faudre une bonne dizaine d'hommes de la sécurité pour que chacune rejoignent enfin les vestiaires. 55

MATCH 5 – EVIL (w/Su Yung & Maho Kurone) VS TETSUYA ENDO (w/Act Yasukawa)
In a bout that had good heat and decent wrestling, "King Of Darkness" EVIL defeated Tetsuya Endo in 15:39 by pinfall with a Running Elbow. 67
Le début de match est intense, il voit les deux hommes se fixer pendant quasiment une minute alors que la foule est séparée en deux et ne sait quel camp choisir. Su et Maho sont d'ailleurs uniquement là pour empêcher Act d'intervenir et le font savoir en ne regardant quasiment jamais Endo. L'action se lance enfin et les deux hommes s'échangent les claques avant que Tetsuya ne parvienne à attraper EVIL dans un chin lock suivi d'un envoi dans les cordes contré par un shoulder block , cependant alors qu'Evil s'élance dans les cordes c'est au tour d'Endo de l'esquiver et de l’accueillir avec un superbe dropkick. La suite du match va être un 50/50 ou chacun parviendra à se montrer à son avantage avant que l'autre ne reprenne le match en main. Act ne peut intervenir car elle est surveillée de très prêt par les sidekicks d'EVIL. Nous avons donc un match très serré qui peut basculer à tout moment, il s'accélère d'ailleurs en fin de match avec une séquence de lariat violente qui permettra à Evil de placer son finisher pour la victoire.

Endo repart difficilement du ring et se fait aider par Act Yasukawa toujours suivie par Su Yung et Maho Kurone. Daichi Hashimoto et Hana Kimura rejoint ensuite par ASUKA observent la scène en étant à l'entrée des vestiaires et préfèrent repartir en coulisses laissant Act seule pour aider Endo alors qu'Oedo Tai à un match pour le trios title le mois prochain contre Rise Above, à savoir si le clan saura se ressouder avant cette échéance. 56

MATCH 6 – DEADLIFT LOLITAS (Mayu Iwatani & Reika Saiki) VS RISE ABOVE (Katsuhiko Nakajima & Daisuke Nakae) ©
In a bout that had decent wrestling but didn't have much heat, Mayu Iwatani and Reika Saiki defeated Katsuhiko Nakajima and Daisuke Nakae in 13:01 when Mayu Iwatani defeated Daisuke Nakae by pinfall with a Dragon Suplex.Reika Saiki was the weak link, struggling to keep up with everyone else's in-ring performance. 58
Match par équipe un peu plus calme, laissant la foule se remettre un peu de ce qu'il s'est passé jusqu'à présent. Nakae et Nakajima ont du mal à s'entendre alors que Mayu et Reika s'entendent parfaitement. Nakajima tente tant bien que mal de travailler en équipe avec Daisuke et se voit obliger finalement de travailler seul contre un duo des Deadlift Lolitas qui semblent s'être très bien préparé. Reika bien que légèrement en dessous niveau in ring offre de beaux mouvements et montre que sa marge de progression est encore grande avec notamment un super dropkick parfaitement exécuté sur Nakae qui lui aura laissé son envie de surpassé son leader lui faire perdre ses moyens. Mayu elle est on fire après son gros match contre Shinsuke Nakamura et voit la foule être entièrement derrière elle , le but de ce match était donc de voir les manque de communication entre les Rise Above et la super entente entre Mayu et Reika qui l'emportent donc.

MATCH 7 – THE PEACE MAKERS (Christopher Daniels, Matt Sydal ©, Zema Ion & Trevor Lee) VS ENFANTS TERRIBLES (Shinsuke Nakamura, Kota Sekifuda, Yuga Hayashi & Yuta Tanaka)
In a bout that had decent wrestling but didn't have much heat, The Peace Makers (Matt Sydal, Christopher Daniels, Zema Ion and Trevor Lee) defeated Enfants Terribles (Shinsuke Nakamura, Yuga Hayashi, Kota Sekifuda and Yuta Tanaka) in 13:42 when Christopher Daniels defeated Yuta Tanaka by pinfall with a Last Rites.In terms of in-ring work, Shinsuke Nakamura was head and shoulders above everyone else. 54
Le match à démarré tambour battant avec une immense bagarre lancé par les Enfants Terribles sous les ordres d'un Shinsuke Nakamura en feu qui portera un Boma Ye direct sur Daniels laissant les Américains sans leur leader qui mettra un peu de temps à revenir. Les Enfants Terribles se montrent dangereux avec les trois jeunes mis en avant chacun leur tour. Sekifuda est celui qui se met le plus en avant en portant un superbe Spanish Fly sur Trevor Lee suivi d'un DDT sur Zema pour seulement un compte de deux. Shinsuke lui attend patiemment le retour de Daniels pour essayer de s'en prendre à lui, mais le vétéran Américain parvient à esquiver une deuxième tentative de Boma Ye pour placer deux superkicks ce qui lui permet après que son équipe ai fait le ménage de placer son BME sur Sekifuda avant d'en terminer avec Tanaka.

Nakamura à le regard noir, il laisse son clan repartir en coulisse devant lui alors que Daniels lui hurle de s'expliquer sur ses actions envers les Américains. Naka envoie un doigt d'honneur à Daniels qui est retenu par Zema, Lee et Sydal afin d'éviter un nouveau brawl entre les deux hommes. Shinsuke enverra même valser un pauvre young lion qui n'avait rien demandé avant de disparaître ans les coulisses. 71

MATCH 8 – BUSHI © & EL SOBERANO JR © VS KANA & MEIKO SATOMURA
In a bout that had superb wrestling and a decent reaction from the crowd, BUSHI and El Soberano Jr. defeated Kana and Meiko Satomura in 13:05 when BUSHI defeated Meiko Satomura by pinfall with a Firebird Splash. During the match we also had Kana turn on Meiko Satomura. 74
BUSHI à montré à Rosita le chemin des vestiaires des l'entrée des LIJ, Kana à prouvée qu'elle en avait encore dans le moteur après avoir empêché El Soberano de se montrer avec entre autre un violent backbreaker après avoir contré une tentative de DDT. Meiko elle est légèrement plus en retrait à cause d'une légère blessure, mais cela ne l'empêche pas de venir envoyer BUSHI par dessus la troisième corde et d'effectuer un « Dreamer Dive » (début de Suicide Dive, Meiko se stoppe, descends du ring et frappe BUSHI). Le Mask Lizard n'apprécie d'ailleurs pas ce traitement et reviens dans le match en mettant à mal Meiko en s'en prenant au dos de la vétéran avec des kicks suivi d'un back suplex sur l'apron ! El Soberano lui en profite alors pour courir et sauter sur la troisième corde pour un top rope running outside shooting star press ! Ce mouvement de folie fait réveiller la foule alors que les LIJ tentent d'en finir rapidement. La fin de match est d'ailleurs assez confuse puisque Meiko parvient à ramper jusqu'à Kana alors qu'El Soberano lui arrive vers BUSHI, mais Kana descend de l'apron au dernier moment laissant Meiko seule, ne pouvant rien faire contre les deux membres des Ingobernables.

Meiko qui essaye tant bien que mal de se remettre se retourne vers Kana qui n'a pas bougé d'un poil ! Cette dernière regarde la leader des SENDAI Girls avec un regard noir tellement sombre que même Minoru Suzuki en aurait fait dans son speedo. Kana remonte doucement dans le ring et vient confronter Meiko en plein centre du ring. Les deux femmes se font face et son front contre front, mais Meiko est vraiment diminuée par la défaite et Kana en profitera pour l'attaquer et lui porter un Biliken fatal avant de repartir sous les huées des fans présent ce soir. 70

MATCH 9 – SHINGO TAKAGI © VS KOFI KINGSTON
In a bout that had superb wrestling and a decent reaction from the crowd, Kofi Kingston defeated Shingo Takagi in 15:30 by pinfall with a Trouble In Paradise. 76
Ce match est attendu par beaucoup, Shingo étant celui qui la plus forte impression depuis les débuts de l'ICP avec son leader Tetsuya Naito. Kofi à d'ailleurs bien du mal à suivre le rythme en début de match puisque l'Ichiban Tag champion utilise sa puissance physique pour mettre à mal le Ghanéen. Les chops pleuvent d’ailleurs sur la poitrine du pauvre Kofi qui à beaucoup de mal à reprendre sa respiration, ce qui l'empêche de placer ses offensives aériennes. Takagi poursuit son entreprise de démolition ne laissant que très peu de temps à Kingston pour respirer, Kingston étant obligé de quitter le ring pour reprendre son souffle. Shingo le suit et tente de l'envoyer dans le poteau, mais de manière incompréhensible Kingston parvient à s'attraper à ce fameux poteau et à rentrer dans le ring, la surprise passé pour le champion Ichiban Tag qui essaye de revenir dans le ring, mais Kofi porte un 619 qui frappe Shingo directement dans les côtes. A partir de ce moment le Ghanéen réussi enfin à placer des offensives avec des kicks et quelques clothesline loin d'être aussi spectaculaire que celle de Takagi. Parlant de cela, c'est une immense clothesline qui va permettre à Shingo de reprendre un peu l'espoir de l'emporter, mais Kofi intelligent comme il est roule en dehors du ring pour se laisser du temps. Encore une fois Shingo le suit et fait tout de même attention dans ce qu'il prépare, mais Kofi est vraiment invincible près des cordes et alors qu'il va se faire renvoyer dans le ring, il utilise la force de Shingo pour lui porter une sorte de 619 avant de remettre difficilement Takagi dans le ring pour préparer son Trouble In Paridise, un seule ne suffira pas, il en faudra un second pour clouer l'Ichiban Tag Champ au sol.

MAIN-EVENT – ICHIBAN HEAVYWEIGHT TITLE MATCH – TETSUYA NAITO © VS KONOSUKE TAKESHITA
In an exceptional match, Tetsuya Naito defeated Konosuke Takeshita in 17:54 by pinfall with a Flying Splash. Tetsuya Naito makes defence number 2 of his Ichiban Heavyweight title. 82
Le match débute par un staredown , les chants « NAITO ! NAITO ! » sont ultra présent et l'Ichiban Heavyweight champion se permet même de pousser « tendrement » son adversaire avant de lui envoyer une énorme claque dans le visage ! Le match part alors puisque Takeshita s'acharne sur Naito avec une série de claque et de coups de coude violent qui force le champion à battre en retraite en dehors du ring cela n'empêche pas la foule d'être totalement derrière son champion qui va même jusqu'à se poser sur la tables des commentateurs pour faire sa fameuse pose « Tranquillo » qui montre à quel point le champion sait gérer la pression et l'envie de ses adversaires de vouloir lui prendre le titre. Finalement Tetsuya fini enfin par remonter dans le ring et les deux hommes se lancent dans une phase d'observation qui voit Naito prendre l'avantage. Takeshita n'est pas en reste et offre une très solide performance arrivant à contrer Naito à presque chacune de ses actions. Le jeune homme , ex de la DDT est d'ailleurs passé à quelques instant de voler la victoire sur un petit paquet que la foule n'a pas voulue voir aboutir à trois. Takeshita est très stiff dans ses claques un peu à la Shibata qui met à mal Naito. Il s'agit ici d'un des matchs les plus difficiles pour Naito depuis son affrontement avec Shinsuke Nakamura. Les deux hommes continuent sur ce type de match jusqu'à la fin ou Naito aura du éviter quelques snapmare suplex pour enfin pouvoir porter son finisher pour conserver son titre.

Tetsuya Naito vient donc de conserver son titre pour la deuxième fois et attend patiemment que quelqu'un ne vienne le challenger, mais à la surprise générale personne ne vient. Naito prend alors le micro et dit qu'apparemment il à déjà fais peur à tout le monde à l'Ichiban Classic Puroresu et que peut être il devrait repartir à la NJPW avec et le défendre là bas. Naito est tout sourire en disant cela et on comprend qu'il vanne le CEO qui est encore présent dans le public. Naito remercie les fans d'être venu le voir et les autres lutteurs de ne pas avoir été à sa hauteur avant de reposer le micro et de repartir avec son titre. 88

Note Finale : 79
+45
Ratings : 2,05





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
ICP Open Road to Violence
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fantasy Roadtrip. :: FANTASY BOOKING :: Ichiban Classic Puroresu-
Sauter vers: